Pourquoi faire corriger votre manuscrit par un professionnel ?

L’édition et la correction manuscrit est un art vital pour des publications irréprochables. Un manuscrit bien édité a plus de chances d’être publié, il est donc impératif de faire corriger son manuscrit par un correcteur professionnel. Alors que de nombreux auteurs choisissent d’éditer eux-mêmes leurs manuscrits, il est préférable de laisser la tâche à un correcteur manuscrit expérimenté. Les correcteurs connaissent bien les exigences et sont mieux placés pour s’assurer que le manuscrit est valide, pertinent et logique.

Quel correcteur manuscrit pour évaluer son travail ?

Une question récurrente chez les écrivains est de décider s’ils doivent envoyer leur texte pour révision par un professionnel du domaine de la correction manuscrit. Comme dans tout ce qui concerne l’écriture, il n’y a pas de réponse toute faite qui convienne à tout le monde. En ce sens, il est toujours utile d’envoyer le texte à un correcteur manuscrit qui a l’habitude du type de texte que vous avez produit, parce qu’il ou elle est une personne neutre, sans relation avec vous ou vos souhaits, qui lit ce que vous avez fait.

La correction manuscrit comporte bien plus que de la grammaire et des fautes d’orthographe. Le correcteur examine des éléments tels que le contexte, le flux et le rythme de l’histoire. Il est important de souligner que certains livres nécessitent une édition de développement, tandis que d’autres n’ont besoin que d’une édition de copie (épreuve). Il est possible de s’autocorriger, mais ce n’est pas recommandé, dans la mesure où un écrivain à un parti pris en ce qui concerne ses propres manuscrits.

C’est pour de telles raisons qu’une paire supplémentaire d’yeux collaboratifs permet de vous aider dans la correction manuscrit pour que votre livre soit au meilleur de ce qu’il peut être. En engageant des correcteurs professionnels, vous pouvez obtenir de précieux commentaires pour améliorer le manuscrit et, si nécessaire, ils peuvent vous aider à améliorer le manuscrit. Ainsi, les correcteurs professionnels sont fortement sollicités pour éditer des livres avant publication.

Comprendre à quoi sert la relecture

Il existe plusieurs niveaux d’intervention sur les textes, qui ont traditionnellement des noms différents. Ceux qui travaillent pour des éditeurs appellent généralement le travail une intervention plus profonde, avec un changement d’organisation, de sens, de logique, des passages entiers sont supprimés ou ajoutés, de l’édition de texte. Logiquement, il s’agit d’un travail bien plus profond qu’une correction manuscrit.

Une intervention plus légère mais toujours significative qui englobe la logique, la grammaire, l’orthographe, le style est généralement appelé préparation de texte. Enfin, la lecture qui ne change que les fautes d’orthographe et de grammaire et une ou deux choses de style est la relecture. Lorsque vous êtes à la recherche d’un correcteur manuscrit, il convient de prendre en considération les idées que vous voulez que votre texte exprime et à quel point vous pouvez accepter qu’il soit édité.

N’attendez pas de miracles

Beaucoup d’écrivains pensent qu’ils peuvent écrire de toute façon et l’envoyer ensuite à un critique. Toutefois une relecture, même profonde, n’apporte pas la qualité qui manque à un texte. Si vous ne vous souciez pas d’élaborer vos phrases avec élégance et précision, le correcteur manuscrit ne corrigera pas cela, il laissera simplement vos phrases sans erreurs. La matière première de l’écriture est votre langue, il n’y a pas moyen d’éviter de la connaître si vous voulez l’utiliser efficacement.

Si vous voulez être un écrivain, vous n’avez pas besoin de mémoriser une grammaire ou de vous en tenir à toutes les règles, mais il est important que vous lisiez beaucoup, pour incorporer (avec plaisir, sans vous en apercevoir) les utilisations possibles des mots et des expressions. Il est également intéressant qu’après avoir eu votre élan créatif et avoir écrit tout ce que vous vouliez, vous laissiez le texte se reposer un peu et le lisiez ensuite attentivement, pour vous assurer qu’il soit clair et concis.

Il n’y a pas de modèles infaillibles !

C’est une règle qui s’applique à tous les prestataires de services et professionnels de la rédaction, qu’ils soient rédacteurs, graphistes, enseignants, traducteurs ou même correcteurs manuscrit. Vous devez toujours évaluer si ce qui vous est proposé est bon pour le public que vous voulez atteindre avec votre travail. Le langage permet de nombreuses variations, de nombreux usages, de nombreuses alternatives. Chaque personne peut avoir sa propre préférence de style, son goût personnel, son bagage littéraire ou culturel.

Ainsi, même en faisant un travail honnête, il peut arriver qu’un correcteur intervienne de façon inappropriée dans votre texte. Les écrivains professionnels le savent et ne sont pas trop agacés de voir un changement dans leur texte sacré, ni ne pensent hâtivement que le correcteur professionnel est merveilleux ou qu’il n’est pas assez bon.

Lisez attentivement chaque changement (ce qui représente beaucoup de travail) et évaluez s’il y a vraiment des problèmes dans les passages où le correcteur manuscrit a fait des corrections. Évaluez soigneusement chaque changement, en acceptant quand cela améliore réellement la clarté ou le style du texte et en refusant quand ce n’est pas vraiment le cas. Cependant, si le professionnel est expérimenté, il est très probable que la plupart des corrections soient utiles et efficaces.

Articles recommandés