Comment réaliser une sculpture ?

La sculpture est l’un des arts les plus difficiles à maîtriser. La plupart de ceux qui souhaitent apprendre la sculpture, ne savent pas comment ni par où commencer et cela les déconcerte totalement. Lorsque vous sculptez, il est important d’avoir un espace de travail bien organisé, propre et confortable. Le processus créatif est plus rapide lorsque vous pouvez mettre la main facilement sur vos outils et matériaux. Une table d’une hauteur confortable est essentielle pour ne pas vous courber le dos pendant que vous travaillez.

Quels sont les principaux procédés de sculpture ?

Les sculpteurs utilisent principalement quatre techniques de base. Les procédés sont soit soustractifs (la matière est enlevée ou découpée), soit additifs (la matière est ajoutée).

  • La sculpture : cela consiste à découper ou à écailler une forme dans une masse de pierre, de bois ou d’un autre matériau. Il s’agit d’un processus soustractif par lequel la matière est systématiquement éliminée pour obtenir la forme souhaitée.
  • Le moulage : les sculptures qui sont coulées sont faites à partir d’un matériau qui est fondu – habituellement un métal – qui est ensuite versé dans un moule. On laisse le moule refroidir, ce qui fait durcir le métal, habituellement du bronze. Le moulage est un procédé de sculpture additif.
  • La modélisation : les sculptures modèles sont créées lorsqu’un matériau mou ou malléable (comme l’argile) est assemblé (parfois sur une armature) et façonné pour créer une forme. Le modelage est également un processus additif.
  • L’assemblage : les sculpteurs rassemblent et joignent différents matériaux pour créer une sculpture assemblée. L’assemblage est un processus de sculpture additif.

Comment faire une sculpture en cire ?

La cire est un matériau idéal pour la sculpture, étant donné qu’il peut être travaillé sans danger de déformation ou d’écaillage. Le sculpteur Jean Sébastien RAUD, recommande l’utilisation de la cire aux sculpteurs débutants, car elle est malléable et peut être facilement refondue et retravaillée. Pour travailler la cire, il faut commencer par plusieurs croquis de l’objet que vous comptez sculpter.

Assurez-vous d’avoir dessiné le profil de l’objet et son apparence de face et de dos. Préparez un bloc de cire solide pour la sculpture. Vous pouvez soit découper un gros bloc pour une petite sculpture, soit joindre deux blocs ensemble en passant une spatule chaude entre eux. Cela fera fondre légèrement la cire et les deux blocs ne feront plus qu’un.

La méthode travail de la sculpture en cire

Vous devez gratter le profil de l’objet des deux côtés du bloc de cire avec votre couteau d’office. Veillez à ce que les deux côtés soient parfaitement alignés. Ensuite, grattez le devant et l’arrière de l’objet sur le bloc de cire. Utilisez un grand outil à fil bouclé pour découper de grandes masses de cire. Laissez une petite distance entre le contour gratté et la cire que vous avez découpée.

Passez à des outils de sculpture plus petits pour modifier les angles et fusionner les surfaces de la sculpture. Commencez par les surfaces les plus proéminentes, en découpant et en formant les contours souhaités. Continuez à ramollir les bords du bloc de cire jusqu’à ce que vous obteniez la forme souhaitée pour votre sculpture. Enfin, affinez le résultat en lissant soigneusement chaque surface.

Le chauffage de la cire entraîne un égouttement modéré, ce qui ajoute une autre dimension à la sculpture. Certains peuvent considérer que les sculptures en cire, comme celles du célèbre Hollywood Wax Museum, sont moins raffinées que les sculptures en marbre et en bois. Cependant, la beauté de ces sculptures réside dans la façon dont elles reflètent la lumière et apparaissent légèrement translucides.

Comment sculpter avec la pierre d’albâtre ?

L’albâtre est une pierre délicate, presque transparente et existe naturellement dans des nuances pâles de rose, de jaune et de blanc. En raison de sa nature délicate, l’albâtre a tendance à se rayer très facilement. Une fracture se produit lorsque, à l’aide d’un maillet, la pierre est frappée trop fort, laissant une marque. Les rayures peuvent être difficiles, voire impossibles à enlever de l’albâtre à mesure que vous continuez à sculpter. Cette pierre est un bon choix pour les sculptures de petite taille.

Portez un équipement de protection pour éviter les blessures. Des lunettes de protection et un masque anti-poussière vous éviteront d’avoir des particules dans les yeux et les poumons. Des gants de cuir sans doigts protégeront la paume de vos mains des éclats de pierre tout en vous permettant d’utiliser vos doigts pour le travail de détail. Des protège-poignets peuvent vous protéger contre la tension des mouvements répétitifs.

Mouillez votre pierre avec de l’eau et recherchez les lignes de faille. Ces lignes sont comme une séparation entre les différentes nuances de couleur dans la pierre, ou les différentes textures. Faites votre dessin directement sur l’albâtre en utilisant un crayon de couleur ou un crayon à papier. Cela servira de guide pour savoir où enlever les morceaux de roche, et où se trouvera la sculpture détaillée. C’est ce qu’on appelle “dégrossissage”.

La technique de sculpture de la pierre albâtre

Posez votre morceau d’albâtre sur des sacs de sable. Le sable absorbera les vibrations causées par l’utilisation du marteau sur la pierre, et en empêchera en conséquence la fracture. Utilisez un pichet ainsi qu’un maillet pour enlever les gros morceaux de pierre indésirable. Commencez le processus de façonnage en utilisant des griffes. Une griffe est un outil denté avec une tête large. Appliquez la griffe sur la pierre en allant dans une seule direction.

Passez ensuite aux outils plus petits et plus fins comme les pointes et les ciseaux à bois. Les burins fins fonctionnent bien sur l’albâtre, car c’est une pierre tendre. Les râpes et les limes peuvent aussi être utilisés pour le lissage. Utilisez un papier de verre sec ou humide pour la finition de votre sculpture une fois que vous êtes satisfait de la forme et des détails. Poncez ensuite votre travail en commençant par un papier de grain 120.

Passez d’un grain gros à un grain fin. Selon le degré de finition que vous préférez, le grain peut aller de 600 à plus de 3 000. Changez l’eau chaque fois que vous commencez par un nouveau papier de verre. Laissez votre sculpture en albâtre sécher complètement après le ponçage. Appliquez une cire claire en pâte sur votre sculpture, à l’aide d’un chiffon doux. Cela fait ressortir la brillance caractéristique de l’albâtre.