Les meilleures pâtisseries à déguster à Paris !

À Paris, de belles pâtisseries se trouvent à chaque coin de rue, et vous aurez du mal à résister aux pâtisseries alléchantes exposées sur les devantures des magasins. Nous avons à cet effet sélectionné certaines des pâtisseries à ne pas manquer ! N‘oubliez surtout pas de noter les recettes qui vous intéressent le plus dans votre cahier de recettes pâtisserie MES 100 RECETTES de PÂTISSERIE A compléter, cuisiner et savourer !

Vous pouvez donc  faire profiter toute votre famille de ces déciles à tout moment ! Vous devez toutefois disposer (en plus de votre livre de recettes) des équipements utiles pour rendre vos préparations plus faciles : balance de cuisine, fouet électrique, culs de poules de toutes tailles, etc.

1. Notre pâtisserie la plus aimée : le croissant !

Les pâtissiers français fabriquent le croissant à partir d’une pâte feuilletée levée ou non levée, à la fois feuilletée et souple. Après avoir été roulée à plusieurs reprises, la pâte est pliée en forme de croissant. Une fois la cuisson effectuée, on peut goûter une texture aérée associée à une saveur riche et beurrée. La pâte extérieure croustillante craque quand on y mord, laissant place à un cœur moelleux…

Le croissant est devenu un classique de la pâtisserie que nous vous invitons chaleureusement à déguster. Pour les amateurs de chocolat, vous pouvez également essayer le cousin du croissant : le « pain au chocolat » ! En France, un croissant peut être droit ou incurvé. On dit que les croissants droits sont fabriqués à partir de beurre, tandis que les croissants courbes sont fabriqués à partir d’autres matières grasses comme la margarine.

2. L’éclair, la pâtisserie française très classique

Si vous n’êtes pas un fan des desserts riches et lourds, l’éclair est la pâtisserie mérite sa place dans dans votre cahier de recettes pâtisserie MES 100 RECETTES de PÂTISSERIE A compléter, cuisiner et savourer ! On dit que son nom a deux significations. La première est qu’il s’agit d’une pâtisserie si bonne qu’elle est mangée à la vitesse de l’éclair. La seconde est que le succès de ce dessert s’est répandu aussi vite que l’éclair dans tout le pays, recevant ainsi le nom d’éclair !

La recette classique de cette pâtisserie est composée d’une pâte à choux, d’une crème pâtissière fourrée à la vanille et d’un glaçage au chocolat. Vous trouverez une grande variété de variations d’éclairs créatifs, comme le café, le cassis, la pistache, la noix de coco, le citron et bien d’autres encore.

3. Le macaron, une pâtisserie croustillante et moelleuse

Le macaron français est connu pour sa texture aérienne et son délicieux contraste de croustillant et de moelleux. Cette délicate pâtisserie à base de meringue est composée d’une coque en arachide et d’une garniture onctueuse de votre choix. On peut trouver des macarons dans une grande variété de couleurs et de goûts, telles que la cannelle, le pin, la mandarine, la rose ou encore le foie gras, un mets populaire et bien connu de la cuisine française, à base de foie de canard ou d’oie.

4. Mille-feuille, l’inspiration pour le gâteau à la crème papal

L’origine de ce dessert n’est pas connue avec précision. Les premières informations à son sujet ont été trouvées en 1651, dans le livre « Cuisinier françois de François Pierre de la Varenne ». Ce qui est sûr, c’est que cette pâtisserie, également connue sous le nom de « Vanilla slice » en Angleterre, ou de « Kremovka papieska » (la crème du pape) en Pologne, fait le bonheur des amateurs de desserts du monde entier. Il existe de nombreuses variantes de ce gâteau qui sont généralement fabriquées à partir des mêmes ingrédients : de fines couches de pâte croustillante qui sont remplies d’une riche crème pâtissière et d’un nappage de glaçage.

5. Le Paris-Brest, une pâtisserie nommée d’après une course cycliste !

Ce dessert en forme de roue de vélo, est une pâtisserie française qui a été créée à la demande de Pierre Giffard, le créateur de la course cycliste Paris – Brest. Ce dessert original et léger est composé d’une pâte à choux croustillante et d’une crème pralinée légère placée entre la crème pâtissière et la crème fouettée. Comme pour toutes les pâtisseries classiques françaises, les pâtissiers créatifs ont développé de nombreuses variantes du Paris-Brest.

Articles recommandés